Comment faire : ‘The Detour’ est le spectacle le plus drôle que vous n’ayez jamais vu

Le détour—Créé par d’anciens correspondants de The Daily Show Samantha Bee et Jason Jones, et en streaming en Inde sur Amazon Prime Video — est une comédie en fuite, un spectacle sur une famille qui se démène et improvise tandis que le spectacle autour d’eux fait de même à un rythme effréné, les enjeux augmentent et les situations de plus en plus bizarres . Si bizarres sont les intrigues de l’émission qui Le détour transcende les limites de la sitcom en direct et ressemble plus à la folie animée: pensez Rick et Morty ou Archer, montre où aucun gag n’est trop et pourtant l’intrigue semble en quelque sorte plausible dans son contexte, grâce à un engagement indéfectible envers la blague et à des rappels brillamment auto-référentiels.

Il est ridiculement facile, en fait, de rejeter Le détour comme une sitcom large jusqu’à ce que vous regardiez de près son ampleur. Le premier épisode – où un homme ment à sa femme à propos d’un voyage en famille et leurs deux enfants se livrent à des hijinks sur le siège arrière – est si évidemment ridicule que le rire en conserve ne serait pas hors de propos, mais il y a une urgence particulière comme les blagues se transforment en quelque chose de plus grand. Les gags jetables dégénèrent en quelque chose de beaucoup plus maladroit, plus magistral. Le détour est bouleversant de façon choquante, avec une ambiance amorale exubérante. Et parce que tout se passe, cette famille bien intentionnée est placée dans les situations les plus inappropriées: de la participation à des jeux télévisés japonais sadiques à l’aide accidentelle de pédophiles à se marier.

C’est plutôt un quatuor. Maman et papa sont constamment secoués par des révélations explosives sur le passé de l’autre, tandis que les enfants essaient de suivre le rythme mais invariablement prennent du retard, créant leurs propres dégâts au fur et à mesure. Le mari est un ancien goon du hockey qui essaie maintenant de faire de son mieux et de penser avant de frapper, la femme aux multiples talents est mariée plusieurs fois (mais pas à l’homme auquel vous pourriez vous attendre), tandis que les jumeaux, une fille brillante et un garçon sombre, grandissent et se rendent compte qu’aucune règle ne s’applique dans le monde réel. Derrière eux se trouvent des agences fédérales d’application de la loi, des avocats inventeurs de mots, des patrons louche et des membres de la famille si hideux qu’ils donnent à ces quatre un air décidément normal.

D’où vient le désinfectant pour les mains? Vous devrez le découvrir. Il s’agit d’une émission de 2016 dont je n’ai entendu parler que depuis quelques semaines, et personne que je connais n’a regardé ses quatre saisons tumultueuses. Cette colonne est une tentative de changer cela.

Jason Jones, co-créateur de l’émission, joue Nate Parker Jr – prononcé par un employé de l’hôtel comme «ParkerJer» – un demi-esprit mordant constamment plus qu’il ne devrait essayer de mâcher. Jones marche sur une corde raide inhabituelle pour émerger vraiment sympathique et tout à fait odieux en même temps, et comme la série prend des oscillations narratives de plus en plus sauvages, il grandit en tant qu’interprète et finit par créer un oaf véritablement convaincant. ou est-ce Jareb?) est aussi vacant que sournois. Personne dans cette série n’est qu’une chose.

C’est vrai pour Robin Randall, joué par Natalie Zea de Justifié. Zea échange rapidement les accents, les motivations des personnages et même des genres entiers, alors que le spectacle la plonge dans toutes sortes de folies: une minute, elle est une strip-teaseuse, la suivante, elle est son propre jumeau méridional méchant. La seule chose que Robin a toujours, reste toujours, c’est 39 ans. Zea embrasse le rôle de bonkers sans vergogne – avec un timing parfait et impassible – et fonde le spectacle en rendant Robin à peine assez raisonnable, faisant en sorte que son exaspération fréquente et son sérieux occasionnel se sentent réels. Racine pour elle. Ne lui dites pas de se détendre.

Nouveau :   Comment faire : Archives en ligne pour documenter les histoires des Canadiens pendant la pandémie

C’est une comédie à haute énergie. Le générique d’ouverture varie à chaque fois, aboutissant à un clip vidéo en boucle de la maladresse de l’épisode précédent – le récapitulatif est un GIF. Le spectacle équilibre les jeux de mots méchants, l’humour grossier, les gags puérils, les côtés visuels, et repousse les limites en termes d’offensivité et de tabous, tout en le gardant délicieusement méta et conscient de soi – la seule mention de la co-créatrice Samantha Bee, la pionnière hôte de Frontale complète avec Samantha Bee, provient de collégiens qui se sont réveillés caricaturaux et ont critiqué une fille pour avoir porté des talons de chaton

Il y a des écarts inattendus, avec les deux personnages et le spectacle allant trop loin. Un personnage, par exemple, vole le sperme d’un homme qu’elle est censée enquêter – et peut être lié à. Il y a des épisodes impliquant des salons funéraires, des toits de Moscou et de fausses villes de cow-boys. Un épisode plus radical se passe entièrement dans des eaux infestées de requins alors qu’un Robin ennuyé et un Nate ivre tombent d’un bateau et discutent de leur mariage. Le détour est assez confiant pour en obtenir. Voici un spectacle assez courageux pour être stupide, et assez stupide pour être courageux.

Vous devez savoir que, comme les personnages de cette série, j’ai menti. Malgré la façon dont cette colonne a commencé, Le détour n’est pas un spectacle de notre temps en soi – il a été malheureusement annulé l’année dernière, après quatre saisons fantastiques. Ce n’est pas non plus, en aucun cas, un spectacle sur le désinfectant, bien que cela serve à la fois de grand McGuffin et de métaphore la plus appropriée. C’est, après tout, une comédie qui aime se salir les mains.

Stream of Stories est une colonne sur ce qu’il faut regarder en ligne. Raja Sen est critique de cinéma et auteur de Le meilleur boulanger du monde (2017), une adaptation pour enfants de Le parrain.

@rajasen

S’abonner à bulletins d’information

* Entrer un email valide
* Merci de vous être inscrit à notre newsletter.

Source : https://www.livemint.com/mint-lounge/features/opinion-the-detour-is-the-funniest-show-you-ve-never-seen-11594957286945.html
C’était un tuto video hd : ‘The Detour’ est le spectacle le plus drôle que vous n’ayez jamais vu

#Detour #est #spectacle #drôle #vous #nayez #jamais
2020-07-17 03:51:32

Happy
Happy
%
Sad
Sad
%
Excited
Excited
%
Sleppy
Sleppy
%
Angry
Angry
%
Surprise
Surprise
%

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :